Vous allaitez Bébé et vous vous demandez si votre alimentation doit être spécifique durant cette période si particulière… Rassurez-vous votre lait contient tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance de Bébé. Il y a néanmoins quelques petites choses à savoir !
 

Une alimentation particulière ?

Vos besoins sont comparables à ceux des autres femmes. Il faut veiller particulièrement à l’équilibre de votre alimentation, car la qualité de votre lait est le reflet de celle de votre alimentation. Un exemple ? Si vous mangez des carottes votre bébé ne tètera pas un « lait aux carottes », mais on y retrouvera du beta-carotène, qu’elles contiennent.
 

Vive la variété !

Mangez varié, et évitez la monotonie : panachez les fruits, les légumes, les viandes, les poissons… et n’oubliez pas : au moins 5 fruits et légumes par jour.
 

Une alimentation structurée !

Toute dévouée à Bébé, vous voyez votre rythme bouleversé. Structurez vos repas : petit-déjeuner, déjeuner et dîner sont indispensables. Pensez également au goûter, si vous déjeunez sur le pouce pour cause de tétée qui s’éternise. Un goûter bien composé (par exemple quelques biscuits, un fruit ou un yaourt et de l’eau) permet de bien répartir les apports caloriques sur la journée et de dîner plus léger. Pour plus d’information jetez un coup d’oeil à notre Guide alimentaire pour les femmes ainsi que Alimentation des femmes durant l’allaitement.
 

Entre les deux…

Privilégiez les aliments qui ont une « densité nutritionnelle » élevée. Par exemple : préférez le pain complet à la baguette. Il apporte plus d’éléments nutritionnels intéressants (fibres, vitamines, minéraux) pour la même quantité d’énergie.
 

Je suis végétarienne…

Ce n’est pas un problème. L’important est de veiller à l’équilibre de votre alimentation, et à la qualité de vos apports en lipides. Bébé a des besoins particuliers en acides gras essentiels, indispensables au bon développement de son système nerveux et de son cerveau. Si votre alimentation n’apporte pas à votre lait toutes les vitamines ou minéraux indispensables, votre organisme va puiser dans vos réserves. Mais vous récupérerez peut-être moins vite…
 

Évitez…

Les plats très relevés ou épicés… Les aliments au goût fort, comme le chou, l’ail, donnent un léger goût à votre lait. Certains avancent l’hypothèse que cela peut éveiller le goût des enfants, leur donner une palette gustative plus riche… mais rien n’est démontré.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.