Pour la plupart d’entre nous, maigrir n’est pas une mince affaire. Pourtant, à écouter les nutritionnistes, il suffit de peu de chose pour y arriver. Sans se priver, sans s’affamer, sans se fatiguer et sans déprimer. Explications.

Déjeuner comme un Roi, dînez raisonnablement et souper comme un pauvre.

 

Le petit-déjeuner : le repas clé

Mieux vaut le savoir, le supprimer n’a jamais fait perdre un gramme. Destiné à reconstituer les réserves énergétiques sérieusement entamées par une nuit de sommeil, il doit être composé d’une boisson chaude, d’un produit laitier (yaourt ou fromage blanc), d’un produit céréalier (biscotte, pain ou biscuit allégé). Si vous faites partie de celles qui le matin n’ont pas d’appétit, emportez votre produit céréalier avec vous et mangez-les vers 10 heures.

Le dîner sur le pouce : gare aux écarts

Pas le temps de déjeuner ? Ok pour le sandwich occasionnel, de préférence au jambon blanc ou au poulet, avec crudités mais surtout sans mayonnaise ni beurre. Exit en revanche les hamburgers, les hot-dogs, les pizzas, les viennoiseries et les sodas (sauf light). Pensez aussi à l’option salade composée. Dans les deux cas, pensez à compléter votre déjeuner avec un produit laitier et un fruit.

Le souper : toujours léger

La nuit, la dépense énergétique de l’organisme est minimale, ce qui veut dire en clair qu’en dînant léger, on a limite le risque stocker des calories superflus de. Alors, au menu : des légumes sous toutes leurs formes (des soupes de légumes variés, à manger chaudes ou froides en fonction des saisons, salades de crudités…), un peu de viande maigre, de poisson ou un oeuf, un produit laitier et un fruit frais ou en compote.

Les dix commandements du bon comportement

1. Augmenter les apports en fibres en consommant des fruits et des légumes sans les éplucher si possible et des produits céréaliers riches en fibres comme le pain complet, les biscottes au son : en se gonflant d’eau, elles vont contribuer à remplir l’estomac et donc à nous rassasier pour un apport calorique modéré. (D’où la nécessité de boire).

2. Mâcher lentement et boire de l’eau tout au long de la journée par petites quantités.
3. S’autoriser un carré de chocolat avec le café plutôt qu’une truffe au chocolat. Et surtout ne pas manger toute la tablette.
4. Avoir la main légère avec les portions et ne jamais se servir une deuxième fois par simple gourmandise.
5. Ne pas saucer son assiette.
6. Réserver son croissant, sa brioche ou son pain au chocolat pour le petit-déjeuner du week-end.
7. Arroser ses pâtes d’un coulis de légumes plutôt que d’une sauce à base de crème et remplacer les lardons par du jambon maigre.
8. Goûter autour de 17 heures pour éviter de grignoter avant de dîner. Au menu : un fruit,un produit laitier et deux biscuits allégés.
9. Résister au pain beurré au restaurant en attendant le plat.
10. Commencer le repas du soir par une souple de légume pour se rassasier léger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.