Ses besoins spécifiques

Les besoins énergétiques d'un homme sont plus élevés que ceux de la femme, du fait de sa corpulence plus importante. Les macro-nutriments (protéines, lipides, glucides) devront par conséquent être consommés en quantité plus importante, tout en préservant leur répartition relative usuellement recommandée (à savoir 50 à 55 % de glucides, 11 à 15 % de protéines et 30 à 35 % de lipides). Les apports recommandés en vitamines, minéraux et fibres, quant à eux, sont très proches de ceux de la femme à l'exception du fer qui doit être consommé en plus grande quantité par les femmes.

Les grandes étapes de sa vie

Avec l'âge, l'organisme grandit, se modifie, ce qui explique les besoins spécifiques de chaque âge de la vie :

L'enfance et l'adolescence : Ces périodes sont capitales pour préparer à la vie adulte. Le corps grandit, le squelette se forme et se renforce… Les besoins sont donc importants, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

L'âge adulte : L'homme adulte doit veiller à entretenir son capital santé en adoptant de bonnes habitudes alimentaires et une bonne hygiène de vie. C'est principalement durant cette période qu'il subira les principaux impacts de son mode de vie, soit celui d'être sédentaire ou de mener une vie active en faisant du sport. S'il choisi la sédentarité, il risque d'avoir un surpoids. C'est pourquoi l'alimentation durant cette période de sa vie est particulièrement importante, car elle aura une incidence importance sur son état de santé lorsqu'il prendra de l'âge.

Le senior : L'homme doit conserver de bons réflexes alimentaires ainsi qu'une activité physique suffisante, tous deux nécessaires au maintien de son équilibre moral et physique. Cette phase de sa vie est séparé en deux périodes importantes, soit la phase de 50 à 65 ans et celle de 65 ans et plus.

À surveiller

En raison d'une activité hormonale différente, l'homme est plus sujet aux maladies cardio-vasculaires que la femme. Ces risques sont aggravés dans le cas d'une mauvaise hygiène de vie : tabac, alcool, excès alimentaire, stress, manque d'exercice physique… D'un point de vue nutritionnel et en particulier lorsque l'âge avance, l'homme doit surveiller sa consommation de graisses notamment d'origine animale (acides gras saturés) dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée.

Les apports nutritionnels d'un homme varient selon de nombreux paramètres : son âge, ses dépenses énergétiques liées à son activité pendant et en dehors de son travail, sa corpulence…