Guide de santé pour les femmes

 

Ses besoins spécifiques

Les besoins énergétiques moyens des femmes actives sont d'environ de 2200 kcal par jour contre 2700 pour les hommes (et moins pour des femmes ou des hommes plus sédentaires), mais les besoins en plusieurs vitamines et minéraux sont identiques à ceux des hommes. Aussi les femmes doivent-elles être encore plus attentives à la qualité nutritionnelle de leur alimentation pour prévenir un risque de déficience, puisqu'elles doivent consommer quasi autant de vitamines et de minéraux que les hommes dans une moindre quantité d'aliments. Ceci est encore plus marqué chez les femmes qui se restreignent pour leur ligne. En revanche, jusqu'à la ménopause, elles sont protégées par leurs hormones et ont moins de risques de maladies cardiovasculaires que les hommes.

 

Les grandes étapes de sa vie

L'enfance : Le moment décisif de la croissance et développement des saines habitudes alimentaires.

L'adolescence : c'est la période de capitalisation notamment sur le plan du squelette et donc d'apports importants en calcium. Vers 25 ans, la femme aura atteint le maximum de son capital osseux qu'elle devra ensuite entretenir le restant de sa vie. L'adolescence est également la période durant laquelle les risques de désordre alimentaire, anorexie et boulimie, sont les plus grands.

La maternité : il s'agit d'un moment important dans la vie d'une femme, aussi bien sur le plan personnel que de sa santé. La maternité se prépare avec des apports en minéraux et vitamines (notamment vitamine B9, calcium, fer…) suffisants et accrus durant la grossesse et l'allaitement. Sur ce site, nous présentons un guide nutritionnel pour les femmes souhaitants avoir des enfants, mais également pour les femmes enceintes et celle qui sont au stade de l'allaitement.

L'âge adulte : durant cette période il faudra veiller à une alimentation équilibrée qui maintient le capital acquis au cours de l'enfance et l'adolescence, et éviter les excès causant le surpoids (consommation excessive de graisses saturées, de calories) qui auront des conséquences sur la santé pour les années à venir, notamment après la ménopause. Dans cette section du guide, nous présentons des articles sur les différentes étapes et situations à l'âge adulte, tel que pour la femme active ou la sportive. Inversement, nous présentons également un approche alimentaire pour la femme sédentaire ou celle présentant un surpoids.

La ménopause : alors que la femme était jusqu'alors protégée par ses hormones, elle doit prendre garde à l'ostéoporose et aux maladies cardiovasculaires.

 

À surveiller

Chez les femmes, les deux apports importants à surveiller sont ceux en fer et en calcium. Le fer parce que les femmes ont des besoins de 77 % supérieurs à ceux des hommes, et ce dès la puberté du fait des pertes lors des règles. Le calcium car, pour des raisons hormonales, les femmes sont beaucoup plus sujettes à l'ostéoporose que les hommes, maladie qui se traduit avec l'âge par des fractures osseuses (notamment du col du fémur), dont les conséquences peuvent être graves.

Les apports nutritionnels conseillés et les besoins des femmes varient au cours de leur vie en fonction de leur âge, de leur activité et de leur statut physiologique. Notre petit guide nutritionnel pour de la femme présente plusieurs articles qui explique bien les besoins alimentaires de la femme selon les différentes périodes de sa vie.