La vitamine A est une vitamine liposoluble. Dans l’organisme, elle existe sous forme de rétinol, de rétinal, d’acide rétinoïque (trétinoïne) et de rétinyl phosphate. Ces molécules sont altérées par l’oxygène de l’air, altérations accélérées par la lumière et la chaleur.

Les aliments d’origine animale (viandes, produits laitiers et surtout foie) contiennent du rétinol et des esters de rétinol alors que les végétaux contiennent essentiellement des carotènes qui sont des précurseurs du rétinol. Une molécule de bêta-carotène, par hydrolyse de la liaison 15-15′ sous l’influence d’un caroténoïde mono-oxygénase (ββ-carotène 15,15′ mono-oxygénase), donne deux molécules de vitamine A. Par contre, les deux autres carotènes (alpha et gamma) ne donnent naissance qu’à une seule molécule de vitamine A.

Les besoins quotidiens en vitamine A pour un adulte sont estimés à 2 400 UI (femme, femme enceinte exceptée) ou à 3 400 UI (homme) soit de 0,7 à 1 mg environ.

Une unité internationale de vitamine A correspond à 0,3 μg de rétinol. Le rétinol est considéré comme l’unité de base, le rétinol-équivalent, ce qui permet de comparer l’activité vitaminique des différents dérivés de la vitamine A.

La vitamine A est impliquée dans la croissance des os et la synthèse de pigments de l’œil. Le rétinol est parfois utilisé dans le traitement des acnés sévères.

Pour plus d’information, voir la fiche sur Wikipedia

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.