Les produits d’origine animale – dont la viande, le poisson et les œufs – ont toujours eu l’image symbolique de produits « nobles » et « nourrissants ». Ils tiennent cette caractéristique commune de leur richesse en protéines et de la qualité de ces dernières.

 

Caractéristiques nutritionnelles

Les viandes, poissons et œufs ont en commun 3 grandes caractéristiques nutritionnelles.

– Ils sont riches en protéines qui sont les éléments « bâtisseurs » de l’organisme, essentiels dans la constitution des muscles, de la trame osseuse et des tissus et qui entrent dans la composition de nombreuses enzymes et hormones. Parmi les protéines, on compte aussi les anticorps et les molécules de transport, comme, par exemple, l’hémoglobine qui transporte l’oxygène dans le sang. De plus, ces protéines « animales » sont de très bonne valeur nutritionnelle. Elles apportent, dans un équilibre satisfaisant, tous les acides aminés (constituants des protéines) qui sont indispensables pour permettre la fabrication de nos propres protéines.

– Les viandes, les poissons et les œufs ont également pour caractéristique d’être une bonne source de fer, dont la forme dîte « héminique » est particulièrement bien assimilée par l’organisme. Le fer joue un rôle essentiel dans le transport de l’oxygène jusqu’aux cellules.

– Les produits d’origine animale apportent enfin des vitamines dont la nature varie selon la catégorie de produits (vitamine A, vitamine D, vitamines du groupe B, etc).

Les viandes, charcuteries, poissons et œufs sont plus ou moins riches en matières grasses. Leur teneur en lipides peut varier de 1 à 40 %. Il s’agit majoritairement d’acides gras saturés pour les viandes, les œufs et les charcuteries et d’acides gras insaturés pour les produits de la mer.

 

Nos Conseils : Les viandes, poissons et œufs au quotidien

Pour le maintien et l’entretien de l’organisme, il est important de consommer une portion de viandes, poissons ou équivalents au moins une fois par jour à tous les âges de la vie. La diversité de cette famille d’aliments (viande de bœuf, de veau ou de porc, volaille, œufs, poissons, crustacés…) et de ses modes de préparation permet à chacun de profiter de leurs bienfaits nutritionnels.

Préférer les morceaux les plus maigres : escalope, rôti, filet, blanc.
Consommer du poisson régulièrement (au moins 2 fois par semaine).

Une part de viande de 100 g environ, 1 filet de poisson, 2 gros œufs ou 2 tranches de jambon apportent autant de protéines, soit 20 à 25g.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.