Le surpoids correspond à une augmentation de la masse grasse pouvant aboutir à une obésité. On utilise comme référence le rapport poids (kg) sur la taille (m) au carré ou Indice de Masse Corporelle. Par exemple pour une personne de 76 kg et 1.81 m : 76/ 1,812 = 23,2.

On parle de surpoids, lorsque cette valeur est comprise entre 25 et 30. Au-delà de 30, on parle d’obésité. Les causes du surpoids sont multiples mais la principale raison reste un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques.

Les besoins spécifiques pour hommes en surpoids

Les hommes en surpoids ou même obèses sont parfois moins préoccupés par leur physique que les femmes en surpoids, et pourtant ce surpoids est un facteur de risques pour des maladies telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires. Il doit donc être pris au sérieux surtout en cas d’antécédents familiaux pour ces maladies.

Pour maigrir, il doit manger moins et mieux, en rééquilibrant ses apports nutritionnels et en limitant les graisses (surtout les acides gras saturés) mais également l’alcool très calorique. Augmenter son activité physique permet de brûler des calories et de retrouver une bonne tonicité.

Pour diminuer l’apport énergétique, il est préférable de commencer par réduire ses apports en lipides (=graisses).

  • Limiter au maximum les aliments riches en graisses cachées : charcuteries, fromages gras, morceaux de viandes gras (entrecôte, cuisse de poulet…), fritures, viennoiseries, pâtisseries…
  • Privilégier, en quantité contrôlée, les graisses d’origine végétale (huile, margarine) aux graisses d’origine animale (beurre).

Les sources de calories non indispensables ainsi que les boissons alcoolisées (et sucrées) sont à mettre de côté au profit de l’eau qui est la seule boisson indispensable à l’équilibre de l’organisme. Plate, gazeuse, aromatisée, elle doit être présente tout au long de la journée. De plus, grâce à leur richesse en minéraux, certaines eaux minérales contribuent à couvrir les besoins minéraux surtout en période de régime amaigrissant.

En aucun cas, les protéines et les glucides complexes ne seront supprimés car ils ont en général un pouvoir rassasiant qui permet d’éviter les fringales et le grignotage. Une part de féculents (pâtes, riz, semoule, blé, légumes secs…) ou de pain sera donc présente à chaque repas.

En pratique

Outre un meilleur contrôle de son alimentation, l’homme en surpoids a tout intérêt à pratiquer une activité physique régulière plusieurs fois par semaine.

Les apports nutritionnels conseillés en vitamines et minéraux sont semblables à ceux des hommes sédentaires ou même actifs. En revanche les apports en énergie devront être diminués de façon variable selon les personnes en tenant compte de la consommation calorique avant le régime, des habitudes alimentaires, du niveau d’activité physique.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.