On entend par femme active, une femme qui a une activité physique dans le cadre de sa vie quotidienne ou une activité sportive modérée. Les déplacements à pied ou à vélo, la fréquentation de la piscine une à deux fois par semaine, le jardinage … mais aussi le ménage, tout cela participe à l’activité physique qui augmente les dépenses énergétiques et limite les risques de prise de poids.

 

Ses besoins spécifiques

Les besoins énergétiques sont plus importants que ceux d’une femme sédentaire d’environ 200 kcal. La femme active veillera à l’équilibre de son alimentation, à une bonne répartition des apports alimentaires dans la journée et à boire suffisamment d’eau.

Au cours des repas principaux, la femme active peut augmenter la part des féculents (pâte, riz, semoule, pomme de terre …) ou des légumes secs, source de glucides complexes, sources d’énergie à diffusion progressive sans apport excessif de matières grasses.

Pour éviter les coups de fatigue, un goûter dans l’après midi est particulièrement indiquée pour la femme active. Il sera composée :

– d’un produit céréalier (pain, céréales ou biscottes) pour l’énergie
– d’un produit laitier (lait, yaourt, fromage blanc…) pour le calcium
– d’un fruit ou un jus de fruits pour les vitamines.

S’hydrater suffisamment (1,5 à 2 litres) au cours de la journée participe à l’équilibre d’une femme active et choisir une eau minérale riche en calcium, en magnésium… permet de compléter les pertes liées à son activité.

 

Les apports nutritionnels conseillés

Les besoins énergétiques sont de l’ordre de 2100 kcal par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.